En avantThe Burning Crusade Classic

The Burning Crusade Classic : Récapitulatif des informations

Suite au succès de WoW : Classic et à la nostalgie toujours grandissante des joueurs, Blizzard ouvre les portes de The Burning Crusade Classic, la première extension de World of Warcraft, initialement déployée en janvier 2007 dans le monde. Cette première extension est le premier contenu supplémentaire de Vanilla et vous invite à franchir de nouveau (ou pour la première fois) la Porte des Ténèbres des Terres Foudroyées.

Découvrez notre récapitulatif des informations sur The Burning Crusade Classic à la suite de cet article.

Informations globales


Cette première extension de WoW, prévue pour cette année 2021, introduit deux nouvelles races jouables en jeu :

  • Le Draeneï
  • L’Elfe de Sang

The Burning Crusade Classic vous permettra de revivre le contenu de l’Outreterre, de visiter de nouveau les différentes zones telles que la Péninsule des Flammes infernales, Nagrand ou encore la Vallée d’Ombrelune. Une capitale inédite est accessible : Shattrath et plusieurs raids, dont le Temple Noir et le Plateau du Puits de Soleil, vous permettront d’affronter respectivement Illidan Hurlorage et Kil’jaeden.

Les inscriptions pour la bêta sont accessibles sur le site officiel de Blizzard.

Notez que le contenu, tout comme ce fut le cas pour WoW : Classic, sera déployé phases par phases. Sachez également qu’avant la sortie de The Burning Crusade Classic, vous pourrez choisir de rester avec vos personnages de WoW : Classic sur la première extension avec le reste de votre royaume.

Si, en revanche, vous voulez rester sur WoW : Classic, vous pourrez rester sur des serveurs spécifiques pour cette version de WoW.

Tout comme WoW : Classic, The Burning Crusade Classic est inclue dans l’abonnement à WoW. Si vous êtes abonnés à Shadowlands, vous aurez à la fois accès à WoW : Classic et à The Burning Crusade Classic.

La bêta de The Burning Crusade Classic est actuellement en préparation. Celle-ci durera aussi longtemps qu’il le faudra pour que Blizzard ait un maximum de commentaires. Les développeurs tiennent aussi à faire en sorte que ceux qui en sont encore à Naxxramas ou un autre contenu aient le temps d’avancer.

L’idée originale était de reprendre les données du Burning Crusade originel et de les transformer pour une version inédite dans une nouvelle version plus moderne. Notez que cela a pris du temps.

  • The Burning Crusade Classic fonctionne d’une façon dont vous devrez vous souvenir.
  • Pour ce faire, Blizzard a dû convertir plus de 750 000 lignes de données du format utilisées en 2007 vers le format actuel. Heureusement, Blizzard a des ingénieurs aussi dévoués que talentueux, capables d’utiliser des scripts pour faciliter ce processus, mais cela ne veut pas dire que Blizzard ne peut pas se reposer sur cette automatisation. Blizzard lance aussi le client d’origine pour le comparer à Burning Crusade: Classic afin de s’assurer que tout fonctionne comme prévu.
  • Dès que les codes ont été récupérés, ceux-ci ont été transformés et des tests ont été réalisés, de multiples bugs sont apparus.
  • Blizzard tient aussi à faire en sorte que ces conversions prennent en compte tous les correctifs apportés depuis afin que l’expérience soit cohérente vis-à-vis de WoW Classic.
  • Les développeurs ont passé beaucoup de temps à étudier l’ancien code de référence pour être certains de ne commettre aucune erreur et de conserver tous les correctifs. Burning Crusade est sorti il y a 13 ans, ce qui signifie que Blizzard doit prendre le temps de confronter leurs souvenirs à la réalité. Notre perception a facilement tendance à changer avec le temps, et ce qui semble aujourd’hui être un bug était peut-être tout à fait normal dans l’extension d’origine. Il est très important d’avoir une source fiable comme base de travail.
  • Le code moderne renforce également la stabilité du client. À l’époque, les serveurs étaient bien plus cloisonnés, alors qu’ils bénéficient désormais de tous les bienfaits de l’infrastructure du cloud. C’est grâce à cela que Blizzard évite les erreurs du type « instance introuvable » lorsque les joueurs tentent d’accéder à des donjons ou des raids, par exemple.
  • Parfois, l’importation de ces données a des conséquences imprévues : lors de tests préliminaires, Blizzard s’est notamment aperçu qu’il manquait ses habits à l’Elfe de sang, alors que le client les pensait bien en place. Blizzard a rapidement compris qu’il s’agissait d’un problème d’assignation des textures, bien que la géométrie des vêtements était apparente.
  • Les Draeneï, eux, semblaient trop grands sur l’écran de création de personnage. En réalité, le problème venait du fait que le système utilisait le visuel réservé à Dun Morogh, qui convient aux nains et aux gnomes.
  • Blizzard s’est retrouvé avec de l’eau dans la Péninsule des Flammes infernales, alors qu’il n’est pas censé y en avoir. À l’inverse d’Azeroth, l’Outreterre ne possède pas d’océans. Heureusement, ce souci a pu être réglé.
  • Les serveurs actuels sont des royaumes de progression qui passeront sur chaque extension dès leur déploiement.
  • À l’avenir, les serveurs actuels de WoW Classic seront consacrés à la progression et donneront accès à Burning Crusade: Classic ainsi qu’à ses mises à jour de contenu. À la sortie de la mise à jour, les joueurs devront choisir où jouer leurs personnages. Voudront-ils passer au contenu de Burning Crusade: Classic ? Ou plutôt continuer à explorer WoW Classic ?
  • Le jour de la sortie de The Burning Crusade Classic, vous pourrez continuer sur The Burning Crusade ou rester sur WoW : Classic.
    • Quant à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de jouer à WoW Classic ou aux fans de Burning Crusade qui souhaitent s’aventurer tout de suite en Outreterre, il leur sera donné le moyen de passer directement au niveau 58. Ces Sésames seront limités à 1 par compte et ne pourront pas être utilisés sur les royaumes Classic Era ni sur les Elfes de sangs et les Draeneï. Les personnages ainsi propulsés seront équipés d’objets rares de donjon, de la capacité d’invoquer des montures de niveau 40, ainsi que d’une monture. Les personnages propulsés dès leur création n’auront pas de métier, tandis que les personnages existants conserveront le leur.
    • Si vous décidez de continuer à jouer à WoW Classic, vous pourrez le faire dans les royaumes Classic Era, que nous déploierons en même temps que la mise à jour de pré-lancement de Burning Crusade: Classic.
  • En arène JcJ, les équipes de joueurs auront un roster doublé. Par exemple, une équipe en 3v3 pourra avoir jusqu’à 6 joueurs. Cela permettra une meilleure flexibilité si un joueur n’est pas disponible à un moment, et de quand même jouer.
  • Mise à jour de pré-lancement : Les Elfes de Sang et les Draeneïs seront jouables avant la sortie de The Burning Crusade Classic (et avant l’ouverture de la Porte des Ténèbres) pour que les joueurs puissent faire progresser leurs personnages de ces races jusqu’au niveau 60.
  • De leur côté, les mordus de raids ont gagné en expérience, et il semble important de leur fournir les défis auxquels ils s’attendent en retournant dans leurs raids favoris. Les développeurs veulent donc que les boss (et ceux des donjons) soient plus difficiles à battre. Pour ce faire, ils supprimeront les modifications qui leur avaient été apportées après la sortie de l’extension. Blizzard va en revanche certainement conserver celles qui visaient à corriger une conception plus frustrante que stimulante. En voici un exemple : M’uru bénéficiait au départ d’une forte réduction des sorts, ce qui poussait les joueurs à exclure les lanceurs de sorts de leurs groupes. Blizzard a réglé ce problème très rapidement, et c’est un ajustement que les développeurs conserveront lorsque ce boss fera son apparition sur le Plateau du Puits de soleil. Mais sa réduction de PV, elle, sera sûrement annulée. Les joueurs ont demandé à pouvoir affronter les versions initiales de ces boss afin de voir si leur expérience leur permet de vaincre ceux qui leur posaient problème à l’époque, et Blizzard tient à leur en donner l’opportunité.
  • Blizzard compte aussi ajuster le système d’équipe dans l’arène. À l’origine, l’effectif d’une équipe était limité au nombre de joueurs pouvant prendre part au mode concerné. Pour l’arène en 3c3, par exemple, il ne pouvait comporter que trois joueurs. Cela signifie que si l’un d’eux était dans l’incapacité de jouer pendant quelque temps, ses camarades l’étaient eux aussi. Dans Burning Crusade: Classic, Blizzard porte cette limite à deux fois le nombre de joueurs prévus, afin de permettre aux équipes de jouer avec des remplaçants et continuer à disputer des parties en arène.
  • Les développeurs prévoient aussi d’utiliser les algorithmes d’association modernes pour que les joueurs trouvent plus rapidement des adversaires de leur niveau, tout en conservant les critères de cote de l’équipement acheté en arène des dernières saisons.
  • Les Chamans et les Paladins seront disponibles pour l’Alliance et la Horde, comme sur The Burning Crusade originel. Cependant, les compétences qui étaient liées à une faction, à savoir le Sceau de sang du côté de la Horde et le Sceau de la vengeance pour l’Alliance, seront disponibles pour chaque faction.
    • Les joueurs de l’Alliance auront le Sceau de la vengeance au niveau 64, et le Sceau de sang au niveau 70.
    • Les joueurs de la Horde auront le Sceau de sang au niveau 64, et le Sceau de la vengeance au niveau 70.
  • À la sortie de la mise à jour, vous pourrez ouvrir l’application de bureau Battle.net et choisir le jeu sur lequel vous souhaitez continuer l’aventure, Burning Crusade Classic ou WoW Classic.
  • Vos personnages existants seront disponibles sur les deux types de jeu, et le nom de leur royaume ne changera pas.
  • Une fois que vous aurez choisi un type de jeu, vous pourrez sélectionner un personnage et confirmer votre choix.
  • Si vous souhaitez jouer sur les deux types de jeu avec un même personnage, une service optionnel payant vous permettra de le cloner.
  • Il ne vous restera plus qu’à vous connecter et commencer à jouer.
  • Dans WoW Classic, Blizzard a volontairement recréé le traitement groupé des sorts du jeu d’origine. C’était un vestige d’une technologie datée, mais les joueurs avaient très envie de le retrouver, les développeurs ont donc préféré l’inclure par souci d’authenticité. Cependant, il existe un problème de latence intrinsèquement lié à cette fonctionnalité. Ainsi, des joueurs ont rapporté que des sorts et capacités comme Transfert ou Explosion pyrotechnique ne fonctionnaient pas correctement, alors que c’était en fait cette latence qui les empêchait de se lancer comme prévu. C’est pourquoi, afin d’améliorer l’expérience globale des utilisateurs, il sera absent de Burning Crusade: Classic.

Du nouveau contenu s’offre à vous


  • Le royaume brisé de l’Outreterre : Traversez les falaises et les flèches traîtresses des montagnes des Tranchantes, où même les dragons ont peur d’errer ; chassez aux côtés des orcs Mag’har intacts parmi les îles flottantes de Nagrand ; combattez les agents démoniaques de la Légion dans l’ombre du Temple noir ; et bien plus encore.
  • Deux nouvelles races jouables : Battez-vous pour la Horde comme les Elfes de sang, à la recherche d’une nouvelle source du pouvoir obscur qui les soutenait autrefois, ou rejoignez l’Alliance en tant que Draeneï, exilés de l’Outreterre à la recherche d’un nouveau foyer.
  • Rassemblement aux portes de l’arène : Rassemblez vos alliés les plus fiables et prouvez vos prouesses JcJ en combattant en 2v2, 3v3 ou 5v5 dans des arènes telles que Arène des Épreuves et le Cercle de sang.
  • Prenez votre envol sur des montures volantes : Prenez votre envol dans le ciel chaotique de Raz-de-Néant et survolez la Vallée d’Ombrelune touchée par le fel grâce à l’introduction des montures volantes en Outreterre.
  • Maîtriser les raids et les donjons : Conquérez des donjons à 5 joueurs situés dans la forteresse cristalline de Donjon de la Tempête et des Cavernes du Temps, où des héros témoignent du passé d’Azeroth. Faîtes un raid dans les salles hantées de Karazhan à 10 joueurs et préparez-vous à un affrontement contre Kil’jaeden au Plateau du Puits de Soleil à 25 joueurs.
  • Nouvelles options pour les héros : Sculptez des gemmes de pouvoir à insérer dans l’équipement des joueurs grâce au métier de joaillier ; choisissez entre les factions d’Aldor ou les Clairvoyants dans Shattrath et gagnez leurs récompenses uniques ; créez un paladin dans la Horde ou un chaman dans l’Alliance.
  • La joaillerie : optez pour le métier de joailler et taillez de puissantes gemmes à sertir dans votre équipement.
  •  Incarnez un paladin pour la Horde ou un chaman pour l’Alliance.
  • Atteignez le niveau 70 pour obtenir de nouvelles capacités de classe et plus encore.

Phases de déploiement du contenu


Tout comme pour WoW : Classic, le contenu de The Burning Crusade Classic sera déployé en plusieurs phases au fil des mois. Comme toujours lors des premières phases du développement, ces phases de contenus sont susceptibles d’être modifiées.

Phase 1 – 2021
Raid
  • Karazhan (10 joueurs – introduit au Patch 2.0)
  • Repaire de Gruul (25 joueurs – introduit au Patch 2.0)
  • Repaire de Magtheridon (25 joueurs – introduit au Patch 2.0)
Phase 2 – Date inconnue
Raid
  • Caverne du sanctuaire du Serpent (25 joueurs – introduit au Patch 2.0)
  • Donjon de la Tempête (25 joueurs – introduit au Patch 2.0)
PvP
  • Saison 1 d’arène
Phase 3 – Date inconnue
Raid
  • Sommet d’Hyjal (25 joueurs – introduit au Patch 2.0)
  • Temple Noir (25 joueurs – introduit au Patch 2.1)
PvP
  • Saison 2 d’arène
Phase 4 – Date inconnue
Raid
  • Zul’Aman (10 joueurs – introduit au Patch 2.3)
PvP
  • Saison 3 d’arène
Phase 5 – Date inconnue
Raid
  • Plateau du Puits de soleil (25 joueurs – introduit au Patch 2.4)
PvP
  • Saison 4 d’arène

Bande-annonce : The Burning Crusade Classic


Affrontez Illidan Hurlorage, Kael’Thas Haut-Soleil et Dame Vash’j dans leur raid respectif

Raydjahs

Webmaster des Chroniques d'Azeroth depuis sa création en 2018, Raydjahs en est également le rédacteur en chef et publie de nombreux articles et guides régulièrement.

Articles similaires

Fermer